La communication et moi

Bonjour à tous-tes !

Ces derniers temps, j’essaye de communiquer un peu plus avec vous à propos des produits que je crée et ceux que mes partenaires, Calizzia et JulieAnimithra créent également. Cependant, c’est loin d’être facile pour moi.

En effet, j’ai énormément de mal à doser la quantité d’information à vous donner sur mes réseaux sociaux. Je me pose énormément de questions :


  • Quel type de publication dois-je faire ?
  • A quelle fréquence dois-je les poster pour ne pas vous déranger mais que mon contenu continue de vous intéresser ?
  • Est-ce que je dois utiliser la même forme de publication sur tous mes réseaux ?
  • Est-ce que je dois adopter un ton naturel ou plus formel ? (sachant que j’ai une facilité pour le formel et beaucoup moins pour le naturel)
  • En définitive, qu’est-ce qu’il vous plairait de voir ?


Tout ça est très lié également à mes questionnements par rapport à mes produits, et notamment la sacro-sainte question : quels produits vous plairaient et vous donneraient envie de m’acheter / commander une pièce ?


J’essaye de trouver des solutions pour garder un lien avec vous, notamment en vous partageant mes coups de cœur artistiques. Je vois énormément d’artistes très talentueux-ses et qui m’impressionnent beaucoup. Tout le monde semble avoir tellement confiance en soi ! Je me doute que cela n’est pas si simple, mais c’est ce qui se dégage d’elles-eux. Et j’ai toujours l’impression que les autres boutiques fonctionnent très bien alors que la mienne peine à décoller. La seule chose avec laquelle j’essaye de me rassurer, c’est le fait que mon entreprise n’a qu’un an, et que je n’ai pas encore une grande communauté comme beaucoup d’autres, et très peu de réseau.


Ce qui me semble compliquer mon expansion également, c’est le fait que je sois dans un village et non dans une grande ville. Aussi n’ai-je pas accès à plein de salons car je n’ai tout simplement pas les moyens de me déplacer. Et étant enceinte de 6 mois, ça n’est malheureusement pas maintenant que je vais pouvoir commencer.


Enfin, une chose à ne pas négliger, c’est le syndrôme de l’imposteur. Je sais que je peux faire de jolies choses, je connais mes méthodes, mais j’ai toujours l’impression que ça a déjà été fait par d’autres, que je ne suis pas assez originale, que mes articles ne sont pas assez intéressants, que je ne vaux pas le coup. Et évidemment, le fait que mon entreprise décolle difficilement ajoute à ce sentiment et crée un sentiment de culpabilité supplémentaire.


Le sentiment de culpabilité existe non seulement par rapport au syndrôme de l’imposteur, mais également parce qu’à cause de ma grossesse, je suis très souvent fatiguée. Même si j’essaye au maximum de me pardonner de ne pas pouvoir être aussi productive qu’avant, il y a toujours des moments de grands doutes.


C’est pour toutes ces raisons que je tâtonne. Je teste des types de publications en tentant de les rendre jolies et attrayantes, j’essaye de comprendre ce qui pourrait vous plaire, ce que vous aimeriez, et vers quoi je devrais aller. Sans oublier évidemment que, dans ce processus, il faut que je me fasse plaisir à créer car sinon le travail devient un calvaire, chose que je préfère évidemment éviter.


J’espère réussir à vous apporter très vite de la joie, du bonheur et des cadeaux par le biais de mon activité.

Si vous en avez l’envie, n’hésitez pas à me donner votre avis dans les commentaires de cet article car cela m’aiderait énormément !

Tout problème social mérite sa Sociolution !

Cet article a 4 commentaires

  1. LunaMana

    Intéressant cet article, je me reconnais tellement dedans 🙂 Les réseaux sociaux c’est un vrai casse tête (ils fonctionnent tous tellement différemment ^^), si ça peut te rassurer ma petite boutique a commencé à fonctionner un peu près au bout d’un an (c’est long faut rester motivé longtemps et ne rien lâcher^^), perso je ne sais toujours pas si je tutoie ou si je vouvoie mon audience (faudrait que je me décide un jour :D), si je peux te donner un conseil: fais ce que tu veux et ce que tu aimes, si tu cherches à faire ce qui plaira ça ne fonctionnera pas, les gens vont te suivre pour ce que tu dégage et pour ton univers à toi (le jour ou j’ai capté ça ça a commencé à marcher ^^), Plein de courage dans cette belle aventure 🙂

    1. Ame

      Un grand merci pour ta réponse et tes conseils ! J’admire tellement ton travail, et tes conseils me donnent bon espoir de finir par me dépatouiller de cette communication, d’enfin réussir à faire vivre un univers et que ma boutique finisse par plaire et fonctionner ! ^^ <3

  2. Lutrinae Habilis

    Je me permets de laisser un petit commentaire, parce que ce sujet est également central dans ma vie ! La phobie sociale, quand on essaye d’être artisane, c’est vraiment une plaie. J’ai souvent envie de communiquer/commenter, mais toujours peur de dire un truc stupide ou inutile, que la personne va me trouver pénible… Bref, communiquer n’est certainement pas inné XD (Alors qu’en plus IRL je suis super et qu’on gagnerait à me connaître, pfeuh.)
    Je retrouve beaucoup de mes questions dans ta liste, c’est presque rassurant de se dire qu’on est pas seule. Le pire pour moi c’est “le ton”. Pour le moment j’alterne de façon un peu chaotique : mon Twitter est informel, mais quand on me contacte directement via la boutique là je suis formelle. Et si il s’avère que la personne est aussi sur Twitter et que j’ai “le feeling” (totalement subjectif et indéfinissable), paf, ça redevient informel. Bref, le chaos.
    Je crois qu’on partage aussi un peu les mêmes galères (avoir du mal à décoller, vivre à la campagne…), et j’imagine que c’est le cas de beaucoup d’artisan·e·s, au final. On voit beaucoup mieux celleux qui réussissent que les autres.
    En tout cas, je te souhaite bon courage. Tes produits sont vraiment adorables, alors j’espère que plus de personnes vont s’en rendre compte. C’est vrai que c’est décourageant de voir qu’on passe toujours sous le radar, que d’autres personnes réussissent mieux alors qu’on a l’impression de faire ce qu’il faut de notre côté, mais je me permets de te partager mes deux « lignes directrices » à ce sujet. Même si, parfois, je les oublie moi-même…
    1) Tout a déjà été fait. On nous vend l’originalité comme un but à atteindre mais c’est une erreur, il vaut mieux suivre ton inspiration et faire de ton mieux lors de la réalisation. J’ai vendu il y a 3 jours un collier que j’adorais, mais qui n’avait aucun succès jusque là. Des mois après, paf, quelqu’un l’a pris en me disant en être tombée amoureuse… Alors fais ce qui te plaît, même si sur le moment ça n’a pas beaucoup de succès il y aura peut-être quelqu’un pour l’adorer plus tard ! (Bref, en gros je rejoins largement les conseils de LunaMana au dessus, même si c’est un peu présomptueux de ma part)
    Ce qui me conduit au point 2) on aura beau faire, suivre tous les conseils, coller à l’actu, aux modes ou que sais-je, on n’a finalement assez peu de prise sur ce qui va fonctionner sur les RS (ou ailleurs). C’est pénible, et ça fait souvent mal au cœur de voir notre travail aussi peu partagé, mais c’est pas notre faute. Il ne faut pas te sentir coupable si malgré tous tes efforts ça ne marche pas. Ce n’est pas que tu n’auras pas fait assez, ou pas comme il faut… C’est le timing, et aussi (et surtout…) la chance ou non de se faire remarquer par des gros comptes. Hélas, quand on est pas super à l’aise niveau communication, c’est vraiment difficile d’espérer du partage. Mais ça n’a rien à voir avec toi ou la qualité de tes produits ! Tu es une personne super, tu fais de ton mieux, et hélas une bonne partie du succès dépend de la chance d’être au bon endroit au bon moment (et quand on est là reine du mauvais timing, c’est pas aisé. Je devrais faire un thread de toutes les fois où un truc que j’ai fait est tombé à plat pour des raisons toutes plus farfelues les unes que les autres).

    Bref, ça devait être un petit commentaire et heuu voilà, je crois que j’ai un peu digressé. En tout cas merci pour ton article, et j’espère que tu trouveras des réponses acceptables à toutes ces questions. Ma méthode perso en ce moment c’est « fait ce qui te semble naturel », mais on ne peut pas dire que ça fonctionne, alors… C’est pas franchement un conseil. Je te souhaite plein de courage et de force pour la suite, et aussi de la chance parce que tu le mérites.

    1. Ame

      Merci beaucoup pour ta réponse !
      Je pense que tu as raison, tout a déjà été fait. J’imagine que le principal c’est de faire, et après… Laisser la chance arriver, et le temps au travail de payer. C’est juste difficile de patienter x)
      L’histoire de la personne tombée amoureuse de ton produit m’a fait super chaud au coeur, c’est trop mignon ! Ca a dû te faire tellement plaisir !
      J’attends le thread “c’est tombé à plat”, je suis sûre que tellement de personnes se retrouveraient dedans, moi y compris x) Je suis la reine du “Bah alors, personne m’a vu ?”.
      Merci beaucoup pour tes compliments <3 J'en ai autant à ton égard, j'adore ton travail et j'espère fort que ton activité décollera aussi, tu le mérites tout autant !

Laisser un commentaire